Recherche

Qui est en Ligne

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

 

L’objectif principal de cette revue « Verres, Céramiques & Composites » est de faire connaître les nombreux travaux de recherche réalisés dans ce domaine, soit au niveau du Maghreb ou en commun entre des laboratoires des deux rives de la méditerranée. Elle traite des différents aspects scientifiques et technologiques de ce type de matériaux. Elle est à connotation appliquée. Son contenu est relatif aux matières premières, la synthèse, l’élaboration, les techniques de fabrication, la microstructure, les propriétés et l’utilisation des produits à base de verres, céramiques ou composites.  Les axes sur lesquels s’articule cette publication sont :   

puceLes verres : minéraux, organiques, spéciaux, plats, fibres, creux, optiques, ….                             

puceLes céramiques : traditionnelles (réfractaires, produits argileux,…), techniques (oxydes, nitrures, carbures,…), fonctionnelles (optiques, biocéramiques, électroniques, thermomécaniques, transparentes, ….) et les liants hydrauliques (ciments, plâtres, …). 

puceLes composites: à dispersoides, à fibres synthétiques et végétales, nano composites, ………..

           Le comité de lecture est constitué par des professeurs de renommée internationale, dont certains sont déjà membres de revues internationales du même domaine.

          La production scientifique de l’ensemble du comité de lecture, publiée dans des revues à facteurs d’impact, dépasse 900 publications.

puceLes objectifs de ce projet sont :

  • La majorité des revues existantes, à l’échelle nationale et régionale, sont généralistes (articles dans différents domaines). 
  •  Mettre à la disposition des chercheurs un support spécialisé pour la publication de leurs résultats.
  • Relativement aux manifestations scientifiques, le budget nécessaire est limité alors que l’audience est plus large.Périodicité et régularité du support (revue)
  •  Servir d’exemple pour d’autres revues dans d’autres domaines.
  • Participer à la production des connaissances et du savoir.
  •  Passer de la situation de « consommateur » de connaissances à celle de « producteur » du  savoir.
  • Encourager l’échange et la coopération entre les deux rives de la méditerranée. 
  • Encourager la collaboration « transversale » entre les laboratoires maghrébins
  • Promouvoir la recherche scientifique

Enregistrer